Change Country

 Chargement, veuillez patienter
US
 

Connect with us

Conseils pour la formation

Éteignez-les : sécurité anti-incendie

Comme vous le savez, il y a quatre types d’incendie et chacun requiert des mesures spécifiques pour le contenir. Les incendies de classe A par exemple peuvent être éteints grâce à de l’eau pressurisée, de la mousse ou par des extincteurs chimiques secs multi-usages. Les incendies de classe B par contre peuvent être maîtrisés avec du dioxyde de carbone, des produits chimiques secs ordinaires et des extincteurs chimiques secs multi-usages. Assurez-vous de savoir comment choisir et utiliser l’extincteur adéquat. Il est inutile de rappeler que vous devez savoir où il se trouve.

Ces conseils ne sont pas exhaustifs. Néanmoins, ils sont des composants essentiels d’un schéma de prévention du feu adéquat.

  1. L’eau n’est pas toujours la solution
    Comme vous le savez, il y a quatre types d’incendie et chacun requiert des mesures spécifiques pour le contenir. Les incendies de classe A par exemple peuvent être éteints grâce à de l’eau pressurisée, de la mousse ou par des extincteurs chimiques secs multi-usages. Les incendies de classe B par contre peuvent être maîtrisés avec du dioxyde de carbone, des produits chimiques secs ordinaires et par des extincteurs chimiques secs multi-usages. Assurez-vous de savoir comment choisir et utiliser l’extincteur adéquat. Il est inutile de rappeler que vous devez savoir où il se trouve.
  2. Passage à la sécurité
    Tout le monde DOIT le savoir. Tous les employés doivent être capables d’utiliser un extincteur grâce à la méthode PASS : tirer la goupille, viser la base des flammes, presser la gâchette et balayer de façon latérale.
  3. Faire la prévention des incendies
    Comme en médecine, le meilleur remède est la prévention. Pourquoi attendre qu’un incendie se déclare ? Mettre en place des mesures de protection telles que l’interdiction de fumer dans les zones à risque d’incendie, éviter une surcharge de câbles électriques, vérifier les équipements électriques endommagés, etc. En général, la prévention anti-incendie implique de priver le feu de chacune de ses trois sources : carburant, oxygène et chaleur. Supprimez l’une d’elles et vous pouvez étouffer n’importe quel feu dans l’œuf.
  4. Connaître le plan d’action d’urgence
    Quel que soit le rôle que vous avez dans la prévention anti-incendie, ce n’est pas vraiment votre métier. Lorsqu’il y a un grand incendie, ne jouez pas au héros. Appelez immédiatement les sapeurs-pompiers. Familiarisez-vous juste assez avec le Plan d’action d’urgence et le Système de gestion des incidents pour ne pas paniquer et savoir quoi faire. Assurez-vous de connaître la méthode R.A.C.E. : Secours (Rescue) – Alarme (Alarm) – Confinement (Confine) – Extinction/Évacuation (Extinguish/Evacuate).
  5. S’allonger pour rester en vie
    Soixante-quinze pour cent des décès liés aux incendies sont causés par l’empoisonnement au monoxyde de carbone dû à l’inhalation de fumée. Beaucoup meurent non pas parce qu’ils sont brûlés, mais parce qu’ils suffoquent. Une fois que le feu fait rage et que vous en êtes prisonnier, restez allongé au sol tant que vous le pouvez et déplacez-vous en rampant. Les gaz toxiques de la fumée commencent en haut et descendent lentement. Ainsi, être en bas, près du sol vous permet d’augmenter vos chances de survie et de fuite.

Pour en savoir plus, visitez notre page des programmes de formation à la sécurité anti-incendie.